mercredi 16 février 2011 19h18

Nomination dans le corps du contrôle général économique et financier

Gouvernement - vie parlementaire

Mercredi 16 février 2011
Question : Jean Mallot, député de l'Allier.

mercredi 16 février 2011 19h11

Voyage en Tunisie

Gouvernement - vie parlementaire, International

Mercredi 16 février 2011
Question : François Loncle, député de l'Eure

mercredi 16 février 2011 18h49

Voyage en Tunisie de Mme la Ministre

Gouvernement - vie parlementaire, International

Mercredi 16 février 2011
Question : Alain Vidalies, député des Landes 

jeudi 10 février 2011 01h00

Mobilisation des magistrats et des policiers

Gouvernement - vie parlementaire, Justice

Mercredi 09 février 2011
Question Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère

mercredi 9 février 2011 19h46

Séjour du Premier ministre en Égypte

Démocratie, Gouvernement - vie parlementaire

Mercredi 09 février 2011
Question: Jean Mallot , député de l'Allier

mercredi 9 février 2011 19h37

République irréprochable

Démocratie, Gouvernement - vie parlementaire

Mercredi 9 février 2011
Question Alain Vidalies, député des Landes

mercredi 9 février 2011 11h30

Question au gouvernement de Jean-Marc AYRAULT sur le fonctionnement des institutions

Gouvernement - vie parlementaire, International

Mardi 08 février 2011
Question Jean-Marc Ayrault, Député de Loire-Atlantique, Président du groupe SRC

mardi 8 février 2011 19h50

Fonctionnement des institutions

Gouvernement - vie parlementaire

Mardi 08 février 2011
Question de Jean-Yves Le Bouillonnec, député du Val-de-Marne

lundi 7 février 2011 19h40

La désagrégation de l’autorité de l’Etat

Gouvernement - vie parlementaire, Justice

Jusqu’où Nicolas Sarkozy va-t-il aller dans la démagogie et l’indécence ? Une nouvelle fois, il a instrumentalisé un terrible fait divers, l’assassinat de la jeune Laetitia à Nantes, pour monter l’opinion contre un prétendu laxisme de la justice. Les députés socialistes ont dénoncé cette grave dérive lors des questions au gouvernement du 8 février.

Son annonce précipitée de « sanctions », sans connaître les résultats de l’enquête administrative, s’est retournée contre lui, avec une fronde sans précédent des magistrats et des policiers qui n’acceptent plus d’être tenus pour responsables d’une politique qui n’a cessé de les priver des moyens de leurs missions. Symbole d’un Etat qui se désagrège sous les coups de celui qui est censé être son chef.

RESEAUX SOCIAUX

Facebook