Plus de mixité sociale au collège dès la rentrée 2016

La grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République engagée en janvier 2015 a fait de la mixité sociale un objectif majeur. La ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem a présenté son projet pour « renforcer la mixité sociale dans les collèges ». L'idée ? Partir de l’expérience de chaque territoire afin de convaincre du bien-fondé de la réforme. L'expérimentation sera menée dans un premier temps dans 30 à 50 collèges sur 17 départements volontaires.

 

Le projet est rassembleur puisqu’il emporte à ce jour l’adhésion de 17 départements de gauche comme de droite, dont les rangs pourront grossir d’ci le lancement de l’expérimentation à la rentrée prochaine.

 

 


Renforcer la mixité sociale dans les collèges... par EducationFrance

 

 

Corriger les erreurs de la droite

 

L’assouplissement de la carte scolaire en 2007 a fragilisé les établissements déjà en difficulté et grandement déstabilisé les collèges moyens, selon un rapport de la Cour des comptes de 2009.

 

Parmi les territoires ciblés, sur 7 075 collèges répertoriés on observe une très forte hétérogénéité en termes de composition sociale. Par exemple, 70 collèges accueillent plus de 82 % de collégiens d’origine sociale défavorisée alors que 700 collèges accueillent plus de 42 % de collégiens d’origine sociale très favorisée.

 

Or, l’enjeu de la mixité sociale est central pour la réussite des élèves, notamment les plus fragiles, comme pour le sentiment d’appartenance des plus jeunes à la République. Les meilleurs élèves n’y perdent pas non plus : ils ne sont pas pénalisés scolairement et la mixité sociale constitue un enrichissement pour leur construction individuelle et citoyenne.

 

 

La méthode innovante du gouvernement : partir des territoires

 

« Imposer une énième réforme de la carte scolaire par le haut ne fonctionnera pas », a répété la ministre de l’Éducation lors de sa présentation à la presse. À l’inverse, le gouvernement souhaite partir de l’expérience de chaque territoire afin de convaincre du bien-fondé de sa réforme. La méthode ? Des redécoupages pertinents qui correspondent aux réalités et aux besoins.

 

Les territoires « multicollèges » : on sort de la logique un collège = un quartier, pour un secteur plus vaste dans lequel va s’exercer le choix des familles (collège public du secteur, demande de dérogation pour un autre collège public, collège privé).

 

On va permettre des territoires avec une échelle de distance/temps pour correspondre à la réalité les déplacements des élèves.

 

 

Pour les autres territoires, les critères d’affectation devront être définis localement, via un consensus entre les élus locaux, les parents d’élèves, les services du département et les chefs d’établissements du public comme du privé.

 

Enfin, le travail de sectorisation sera appuyé par un comité scientifique de douze chercheurs.

 

Comment garantir la mixité dans les classes ?

 

La ministre de l’Éducation nationale a invoqué la suppression du jeu des options (clisses bilangues) dans la réforme du collège qui permettra de lutter contre le nivellement des classes pratiqué dans un collège sur deux. « La réforme du collège donne plus de marge de manœuvre aux collèges pour adopter des projets qui leurs soient propres », a conclu la ministre à la fin du point presse.

 

Enfin, Najat Vallaud-Belkacem a défendu son dispositif assurant que « c’est une entreprise de conviction et de démonstration par la preuve », qui « montre qu’il est possible de faire progresser la mixité sans opposition stérile » a-t-elle ajouté.

 

 

____________________

 

Les 17 départements volontaires sont : Bas-Rhin, Charente-Maritime, Doubs, Eure-et-Loire, Haute-Garonne, Haute-Loire, Haute-Savoie, Hérault, Ille-et-Vilaine, Indre-et-Loire, Loire, Maine-et-Loire, Meurthe-et-Moselle, Paris, Puy-de-Dôme, Seine-Saint-Denis et Tarn.

 

LES DEPUTES NOUVELLE GAUCHE
Mercredi 7 Juin 2017
Olivier Faure invité de France3 à 18H00
Dimanche 11 Juin 2017
Olivier Faure invité de BFM à 22H30
Dimanche 11 Juin 2017
Olivier Faure invité de RTL à 20H10
Mercredi 5 Juillet 2017
Olivier France invité de France Info à 8H30
RESEAUX SOCIAUX

Facebook