Désertification médicale : nos solutions pour un système à bout de souffle

 

Dans son récent rapport sur l’avenir de l’Assurance maladie, la Cour des Comptes dresse un constat alarmant sur l’inégalité d’accès aux soins. De nombreux Français peinent aujourd’hui à trouver un médecin généraliste, en particulier dans les territoires ruraux. Avec près de 290 000 médecins, leur nombre n’a jamais été aussi élevé en France mais leur répartition sur le territoire n’a jamais été aussi inégale.

 

Lors du précédent quinquennat, des actions ont été mises en place afin d’assurer la réalité de l’accès aux soins, droit fondamental pour tous les citoyens. Entre 2012 et 2017, 1800 contrats d’engagement de service public ont ainsi été passés avec des étudiants qui s’engagent à choisir une spécialité moins représentée et une zone où il manque des médecins en échange d’une allocation. Près de 1000 maisons de santé ont été construites et le numerus clausus a été augmenté de 11% (élargissant de 600 places l’accès à la 2e année de médecine).

 

Ces mesures ont montré leurs limites. Le groupe Nouvelle Gauche estime aujourd'hui qu'il est nécessaire de completer cet éventail de mesures incitatives par des mesures de régulation.

 

Le groupe Nouvelle Gauche défend une proposition de loi visant à créer un dispositif de régulation des installations, le « conventionnement territorial ». Dans les zones - définies par les Agences régionales de santé en concertation avec les syndicats de médecins - où l’offre de soins est déjà très concentrée, un nouveau médecin ne pourrait s’installer en étant conventionné que si un autre de la même zone cesse son activité.

 

Enfin, alors que le Gouvernement a repoussé la généralisation du tiers payant, nous proposons d’assurer sa mise en œuvre dans les maisons et centres de santé. Il est temps de modifier les règles afin de mieux répondre aux besoins des territoires et de poser les bases d’un nouveau système de santé.

 

Lire la proposition de loi sur le site de l'Assemblée nationale : http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/propositions/pion0477.pdf

 

 

RESEAUX SOCIAUX

Facebook